Comment faire son compost ?



Un apport de compost permet d'enrichir son sol en matières organiques. Le compost est issu de la décomposition de substances organiques par des bactéries et champignons.
Le compost permet de recycler des déchets végétaux, d'améliorer la fertilité du sol, d'apporter des éléments nutritifs aux plantes, et il permet d'accroitre l'activité biologique du sol (vers de terre).

Dans votre tas de compost, vous pouvez y mettre :
- Les déchets végétaux (tonte, résidus de taille,…), peau de fruits, épluchures, fleurs fanées,…
- Les litières d'animaux domestiques herbivores (rongeurs et lapins par exemple),
- Les sachets de thé, marc de café, filtre en papier,…

Mais ne jetez pas n'importe quoi dans votre compost. Il ne faut surtout pas y mettre :
- De mauvaises herbes (à cause des graines)
- D'os, d'arrêtes, de coquilles de moules
- D'épluchures d'agrumes
- De déchets grossiers difficiles à se décomposer
- De déchets ayant été traités chimiquement.

Vous pouvez réaliser votre compost en tas, au fond du jardin, ou en bacs (méthode plus esthétique). Il suffit d'y jeter les déchets, en pensant à l'arroser et à l'aérer en brassant le mélange. Il faut compter un peu moins de 6 mois pour obtenir un compost utilisable. Pour accélérer le processus de décomposition, nous vous proposons de l'activateur de compost sous forme de poudre, à épandre directement sur le tas.

Pour éviter les allers-retours constants entre la cuisine et le jardin, vous pouvez stocker vos déchets dans des poubelles à compost, conçues pour être utilisée à l'intérieur. Elles sont dotées d'un filtre au charbon actif, empêchant toutes mauvaises odeurs de s'en échapper. Voir tous nos conseils